Messages

Beaux jardins: Butchart Gardens

Image
Niché sur l'île de Vancouver, dans la province de la Colombie-Britannique, Butchart Gardens est un magnifique regroupement de jardins d'expositions florales.

Je n'y suis jamais allée (la Colombie-Britannique, c'est pas la porte d'à côté!) mais ça fait des années que je bave sur les photos de ce superbe endroit. Un jour, peut-être...




Un peu d'histoire...

Établi sur l'emplacement d'une ancienne carrière de calcaire, Butchard Gardens est né de la vision d'une femme, Jennie Butchart.

La carrière est comblée en 1912 et Jennie y crée le premier jardin; celui-ci s'agrandit progressivement au fil des ans par l'ajout d'un jardin japonais, d'un jardin italien et d'une roseraie.

En 1939, Ian Ross, petit-fils de Jennie, transfome les jardins en attraction reconnue mondialement; on y donne notamment des concerts en plein-air.

Butchart Gardens est désormais classé Lieu historique national du Canada et a été déclaré Site du patrimoine mondial de…

Mon nouveau bébé: l'échelle de Jacob

Image
Au hasard de mes déplacements, j'aime bien m'arrêter dans les centres-jardins locaux pour voir si je ne pourrais pas y dénicher quelques jolies plantes. Ma dernière visite m'a permis de mettre la main sur une vivace que je recherchais depuis un petit moment, l'échelle de Jacob, ou bâton de Jacob (Polemonim caeruleum). On la connaît aussi sous le nom de valériane grecque.




Relativement peu présente dans nos jardins québécois, l'échelle de Jacob est pourtant une plante très facile de culture qui mérite d'être mieux connue. Les insectes et les maladies ne l'attaquent pratiquement jamais et elle n'est pas du tout capricieuse. Si on lui fournit un emplacement bien ensoleillé (quoiqu'elle peut se contenter de la mi-ombre) et un sol bien drainé, elle est bien heureuse. De plus, elle est assez rustique pour traverser nos rudes hivers.

Cette vivace tire son nom de l'aspect de son feuillage: les feuilles très découpées disposées de chaque côté d'une ti…

11 plantes cultivées pour leur feuillage

Image
La plupart des amateurs de jardinage aiment cultiver des plantes à fleurs et ça se comprend; qui peut résister à la beauté d'un rosier couvert de roses ou d'un pot débordant d'impatientes?

Pourtant, certaines plantes, tant vivaces qu'annuelles, ont une floraison plutôt queconque mais présentent un feuillage magnifiques. Elles ajoutent du style à une plate-bande ou une potée et méritent vraiment qu'on les cultive davantage. Je vous en présente donc quelques-unes.

Coleus

J'ai déjà publié deux articles sur cette annuelle que j'aime particulièrement (Merveilleux coleus et Merveilleux coleus, prise 2); je trouve qu'elle permet de créer de superbes arrangements en pot et elle est si facile à cultiver! Et comme les plantes annuelles amateures d'ombre ne sont pas légion, le fait que le coleus y pousse très bien représente un gros avantage. Et que dire de la variété des couleurs qui nous sont offertes... J'ai déjà hâte de choisir les cultivars que je plan…

Les célosies, des fleurs qui ont du panache

Image
Je me souviens que ma mère plantait toujours des célosies rouges dans sa plate-bande, quand j'étais petite... Ces jolies annuelles sont ensuite passées de mode pendant un certain temps; elles reviennent maintenant en force et c'est une excellente nouvelle!

Au Québec, on trouve sur le marché deux espèces principales: la célosie plumeuse et la célosie crête de coq. Elles proviennent à la base d'une plante tropicale considérée comme une mauvaise herbe (!).

La célosie plumeuse (Celosia argentea plumosa)
Sans aucun doute l'espèce la plus populaire, on en retrouve de nombreux cultivars dans tous les centres-jardin. Elle peut mesurer de 30 à 70 cm de hauteur et la floraison, en épis dressés soyeux, varie du pourpre au rouge foncé, en passant par le jaune et l'orangé. 



La célosie crête de coq (Celosia argentea cristata)
Cette espèce, plus spectaculaire, a une floraison des plus inusitées; ses épis tortueux sont parfois tellement denses qu'ils ressemblent à un cerveau! D&#…

Damnés pucerons!

Image
Ah, ce qu'ils peuvent faire rager les jardiniers, ces minuscules insectes! Et avec raison: non seulement affaiblissent-ils les plantes en se nourrissant de leur sève, mais ils peuvent aussi leur transmettre des maladies.

Mais que savons-nous d'eux? Et, surtout, comment s'en débarrasser sans sortir l'artillerie lourde?




On compte des milliers d'espèces de pucerons, de différentes couleurs (rouges, verts, noirs, etc); ce sont des insectes très prolifiques qui vivent en colonies denses. Sans me lancer dans d'interminables explications sur leur cycle de vie, je résumerai en disant qu'ils se reproduisent rapidement et donnent ainsi naissance à plusieurs générations au cour d'une année.

Les pucerons ont un corps mou en forme de poire et mesurent moins de 1 mm de longueur; les larves sont identiques aux adultes, en plus petit.

On retrouve le plus souvent ces bestioles le long des tiges des plantes ou sous les feuilles mais elles peuvent infester pratiquement to…

Ah, les jolies campanules...

Image
Les jardiniers qui aiment donner une allure champêtre à leur aménagement seraient bien en peine si les campanules n'existaient pas... Leurs fleurs en clochettes, le plus souvent blanches ou d'un bleu violacé, mais parfois roses, ont beaucoup de charme. Et, pour notre plus grand plaisir, on en compte de nombreuses espèces. Je vous en présente quelques-unes.

Campanule des Carpates (Campanula carpatica)

Une espèce très populaire! Plutôt basse (20 à 30 cm), elle fleurit pendant tout l'été si on prend soin d'enlever les fleurs fanées. On l'utilise surtout dans les plates-bandes et les rocailles, où elle forme des petites touffes. Les fleurs, solitaires, se déploient au-dessus de feuilles rondes et dentées. 'Blue Clips' et 'White Clips' sont les deux cultivars que l'on voit le plus souvent dans les centres-jardins.





Campanule à larges feuilles (Campanula latifolia)

Un grande campanule dont les fleurs sont portées le long de tiges pouvant atteindre 1 m  e…

La couleur blanche, indispensable au jardin

Image
Que l'on aime les jardins vivement colorés ou le charme classique des aménagements de couleurs douces, les plantes à fleurs blanches y trouvent toujours une utilité.




Ajouter de la lumière

Rien d'étonnant à ce que les plantes d'ombre produisent presque toutes une floraison blanche ou de couleur très pâle; pour se reproduire, elles ont besoin d'être vues par les pollinisateurs. Pour nous, jardiniers, cette blancheur permet d'intégrer des touches lumineuses dans les petits recoins ombragés qui, autrement, seraient bien fades.

Harmoniser les aménagements

Si l'on aime bien utiliser plusieurs couleurs, il n'est pas toujours facile d'éviter le piège de la "pizza toute garnie", c'est-à-dire le chaos des teintes qui jurent. Le blanc vient alors à la rescousse; en intégrant des fleurs blanches dans l'aménagement, les trop grands contrastes s'atténuent et on parvient même à faire cohabiter des couleurs qui ne s'harmonisent pas du tout.




Donne…

Les hostas, d'ombre et de lumière

Image
Que serait un jardin d'ombre sans hostas? Leur feuillage, qu'il soit uni ou panaché, y apporte une touche lumineuse, comme leur floraison, d'ailleurs. Pleins feux sur une plante d'exception.




Il existe un grand nombre d'espèces et de cultivars chez les hostas, aussi est-il difficile de définir une taille précise; certaines variétés naines ne mesurent pas plus d'une vingtaine de centimètres de hauteur tandis que d'autres dépassent les 60 cm. Tous préfèrent l'ombre ou la mi-ombre, quoique certains cultivars arrivent à vivre au soleil sans brûler.

C'est une vivace très facile de culture et qui s'adapte à presque tous les types de sols; elle résiste à la sécheresse, une fois bien implantée. Très rustique, nos hivers québécois ne lui font pas peur; il s'agit d'une plante résistante et de longue vie, qui ne nécessite pas d'être divisée, à moins de vouloir la multiplier.

Toutes ces qualités font en sorte que les hostas sont un excellent atou…

Quand les plantes nous réservent des surprises

Image
Jardiner, c'est interagir avec la nature, donc des organismes vivants; de ce fait, nous ne pouvons jamais savoir avec certitude ce qui se passera dans cet écosystème miniature. Alors, des surprises, on en a souvent! Des bonnes et des moins bonnes... Eh oui, les plantes aiment bien nous jouer des tours!




😞 Un petit tour sur le web ou un coup d'oeil dans les catalogues de ventes de végétaux et, hop! on a un gros coup de foudre pour telle plante ou tel cultivar. On achète et on finit par être très déçu par la véritable apparence de notre coup de coeur... Ce n'est pas toujours le cas, heureusement! Mais ce sont des choses qui arrivent. Les bons photographes ont le tour de magnifier les choses les plus ordinaires et PhotoShop n'a pas été inventé pour rien! Aussi faut-il garder en tête que la réalité ne correspond pas toujours au rêve qu'on nous vend...

😊 Certaines vivaces nous offrent parfois un cadeau: il arrive qu'elles produisent un "bébé", un peu à l&…

Vaporeux cosmos

Image
Les cosmos, ces jolies annuelles d'allure champêtre, semblent avoir perdu un peu de popularité ces dernières années; c'est ce que j'ai remarqué dans mon coin en tout cas. C'est bien dommage car, avec la quantité de cultivars qui existent, il y de quoi créer des aménagements absolument magnifiques.




Originaire du Mexique, le cosmos (Cosmos bipinnatus) appartient à la même famille que les tournesols. Il a besoin d'un sol bien drainé et pousse donc très bien dans un emplacement sec, voire rocheux ou sableux. Pour une floraison abondante, mieux vaut l'installer au soleil.

Les longues tiges du cosmos (jusqu'à 1 m et plus) s'ornent d'un feuillage aérien qui donne beaucoup de légèreté à la plante. En massif, il est du plus bel effet. L'idéal est de le planter à l'abri des grands vents sinon il aura peut-être besoin d'être tuteuré.




Quant aux fleurs, elles sont assez grosses mais elles ont elles aussi un aspect plutôt léger. Elles se déclinent sou…