Messages

Éblouissant daphné

Image
Les arbustes à fleurs sont absolument magnifiques et ont toujours leur place dans un jardin. Que l'on parle d'hydrangées, de spirées, de potentilles, etc, ils donnent de la structure à un aménagement en plus d'apporter une note colorée qui, souvent, dure assez longtemps.  J'ai choisi aujourd'hui un arbuste qu'on voit rarement au Québec mais qui est fort populaire en Europe, le daphné. Ce n'est pas qu'il ne soit pas capable de survivre à nos hivers, c'est plutôt qu'on le connaît peu, ici. Et pourtant, il a tellement à offrir! Il est plus que temps que nous le découvrions. (Photo : Pixabay) Le genre Daphne compte de nombreuses espèces; en voici quelques-unes parmi les plus cultivées. Daphné odorant ( Daphne odora ) Originaire d'Asie, c'est le plus parfumé des daphnés: il dégage une envoûtante odeur de jacinthe et de jasmin, relevée d'une pointe épicée qui rappelle le clou de giroufle. Haut d'environ 1,5 m (pour une largeur équivalen

Somptueux héliotrope

Image
Si vous me suivez depuis un moment, vous savez que mon jardin, c'est surtout une grosse collection de plantes vivaces, dispersée dans plusieurs plates-bandes que je dois souvent agrandir parce qu'elles sont pleines à craquer. Ça crée un joyeux fouillis, qui ne gagnerait jamais un prix dans un concours d'aménagement paysager mais qui me plaît, à moi.  Je cultive donc peu d'annuelles, juste quelques potées destinées à égayer le patio, le balcon avant, un vieux banc de bois tout moussu, etc. J'achète toujours les classiques géraniums ( Pelargonium ) et coléus, mais j'aime aussi cultiver quelques espèces que l'on voit un peu moins souvent, histoire de varier un peu. Cette année, j'ai choisi l'héliotrope ( Heliotropium arborescens ).  (Photo : Pixabay) Il s'agit d'un petit arbuste au port buissonnant originaire d'Amérique du Sud, plus précisément du Pérou, qui se cultive ici comme une annuelle. Dans son habitat naturel, il peut très bien dépas

L'aster de Stoke, une belle surprise

Image
En 20 ans de jardinage, j'en ai cultivé des plantes! Vous connaissez ma curiosité pour celles qui sortent de l'ordinaire, celles qu'on ne voit pas dans tous les jardins et sur lesquelles on tombe par hasard, au détour d'une page de catalogue de semences ou au fond de la serre d'une petite jardinerie un peu perdue dans la nature... Ce sont de parfaites candidates pour l'achat impulsif du type "Wow, je ne connais pas, il me la faut!".  Il arrive que ces plantes plus rares soient si formidables qu'on se demande pourquoi elles ne sont pas commercialisées à plus grande échelle... C'est exactement ce qui s'est passé avec l'aster de Stoke ( Stockesia laevis ): je l'ai commandée après l'avoir vue en photo et, avant même la fin du premier été,  c'était déjà un énorme coup de coeur!  (Photo :  Kurt Stüber , Wikimedia Commons) Déjà, je précise que l'aster de Stoke n'a rien à voir avec les asters d'automne ou l'aster alp

Tant qu'il y a de la vie...

Image
Le jardinage apporte beaucoup de plaisir et de satisfaction, ce qui lui vaut sa popularité; mais il est important de garder en tête que nous jouons avec des organismes vivants. Les plantes ne sont pas éternelles, certaines sont particulièrement fragiles et une foule de facteurs peut venir les perturber; nous sommes donc parfois confrontés à la mort de nos végétaux, ce qui peut s'avérer très décevant, surtout s'il s'agit d'espèces plus rares et difficiles à trouver.  Mais Dame Nature fait bien les choses et a doté la plupart des plantes d'une bonne capacité à survivre. C'est pourquoi il ne faut pas jeter la serviette trop vite: il est souvent possible de rescaper une plante moribonde. Alors, plutôt que d'avoir le réflexe de mettre immédiatement ces spécimens au compost, pourquoi ne pas tenter un sauvetage?   (Photo: Pixabay) Une plante en pot qui a été trop arrosée peut s'en remettre si on prend soin de laisser le terreau s'assécher et d'espacer l

Le mimosa pudique, une plante des plus surprenantes

Image
J'ai fait la découverte du mimosa pudique ( Mimosa pudica ) au centre de formation horticole de ma ville, à l'époque où j'étais présidente de la Société d'horticulture de la région. Notre organisme achetait une partie de la production des étudiants pour l'offrir comme prix de présence à nos membres lors des activités que nous organisions. Un jour, je suis allée chercher la cargaison de végétaux avec mes enfants et la responsable du centre de formation leur a fait une démonstration de la "magie" de ce mimosa, que l'on appelle aussi plante sensitive. Je l'avoue, j'étais aussi émerveillée qu'eux!  (Photo: Pixabay) Je suppose que j'ai encore un cœur d'enfant car je ne me lasse pas du spectacle de ces feuilles qui se referment doucement au moindre stimulus. ( Hrushikesh , Wikimedia Common) Le mimosa pudique est une petite plante que l'on cultive surtout en tant que plante d'intérieur; elle est originaire d'Amérique tropicale

Changement sur le blog

Image
Chers lecteurs, le blog existe depuis un peu plus de 4 ans, maintenant... Wow, merci pour votre fidélité! Je n'aurais jamais cru que mes petites chroniques puissent plaire à autant de gens et c'est un réel plaisir pour moi de les rédiger et de partager ma passion comme j'ai la chance de le faire. Je me sens privilégiée, vraiment.  Au début, je publiais des petits articles courts, à peu près n'importe quand; avec l'expérience, j'ai compris que la régularité et la rigueur sont très importantes lorsqu'on est blogueuse. Je me suis donc mise à faire des recherches plus approfondies, histoire de ne pas écrire n'importe quoi; j'ai également établi un horaire de publication, soit deux articles par semaine, le lundi et le jeudi.  Depuis quelques temps, je m'aperçois que j'ai un peu de mal à soutenir ce rythme; le temps me manque parfois et je ne veux pas commencer à écrire des textes bâclés juste parce que je dois publier. J'adore prendre du temps

La cynoglosse, si joliment bleue!

Image
Si vous attendez avec impatience, chaque printemps, la merveilleuse floraison bleue du myosotis, vous allez aimer la plante dont je vous parle aujourd'hui. Imaginez: ces adorables petites fleurs poussant en abondance durant TOUT l'été! Un rêve devenu réalité avec la cynoglosse ( Cynoglossum amabile ). (Photo :  Forest & Kim Starr , Wikimedia Commons) Plante bisannuelle que l'on cultive comme une annuelle,  elle est également surnommée langue de chien; elle forme une belle touffe buissonnante. Ses tiges de 40-50 cm portent des feuilles lancéolées recouvertes d'un très léger duvet. La floraison débute au printemps et se poursuit pendant plusieurs semaines, produisant un véritable nuage de petites fleurs bleu ciel; celles-ci sont mellifères et donc particulièrement prisées des abeilles et autres pollinisateurs. Bien qu'elle soit native du continent asiatique, la cynoglosse s'est naturalisée un peu partout dans les zones tempérées du globe. En effet, elle se res

La corydale, mon amour impossible

Image
Le printemps me donne envie de vous présenter des plantes à floraison printanière, ce qui est assez logique, vous en conviendrez. Et comme le printemps a pas mal tardé cette année au Québec, je me suis dit que ça nous ferait du bien de voir un peu de couleur!  J'ai porté mon choix sur une vivace dont j'adore le look mais que je n'arrive pas à cultiver, malgré de nombreux essais; je vous en reparle un peu plus loin dans cet article. Pour le moment, je vous invite à découvrir, si ce n'est déjà fait, la jolie corydale ( Corydalis ). Il en existe de nombreuses espèces mais je vais me concentrer sur les deux qui sont le plus fréquemment présentes au jardin. La corydale jaune ( Corydalis lutea ou Pseudofumaria lutea ) Il s'agit de la corydale que je préfère et que je désire tant avoir chez moi (soupir)... Elle est originaire d'Europe où elle pousse, entre autres, dans les régions alpines.  (Photo : Pixabay) Son feuillage vert tendre est fin et découpé; il me fait un p

La scabieuse, beauté champêtre

Image
Parmi les milliers d'espèces de plantes vivaces que l'on peut cultiver, il y en certaines qui me font tiquer parce qu'elles ne vivent pas très longtemps. Ça m'embête toujours un peu; après tout, si je cultive surtout des vivaces, c'est pour le plaisir de les voir revenir chaque printemps, pendant plusieurs années. Quand elles se sèment facilement, ça peut toujours  aller; je récolte les semences et je refais des semis pour m'assurer de leur retour. Mais ce n'est pas toujours évident; de plus, s'il s'agit de cultivars, donc d'hybrides, les semis ne sont habituellement pas fidèles, surtout au niveau de la couleur.  La scabieuse du Caucase ( Scabiosa caucasica ) appartient à ces vivaces que je trouve bien jolies mais dont je déplore la courte vie.  (Photo:  Pimpinellus , Wikimedia Commons) Cette scabieuse (il en existe environ 80 espèces) est donc originaire du Caucase, comme son nom l'indique, mais également du nord de l'Iran et de la Turqu

La fertilisation... Un casse-tête?

Image
Je vais vous le dire comme je le pense: la fertilisation n'est pas un sujet passionnant. De plus, ce n'est pas du tout évident de savoir exactement quand, comment et avec quoi fertiliser nos plantes... Il y a une tonne de produits sur le marché et les professionnels donnent souvent des conseils différents, de l'un à l'autre. J'ai personnellement assisté à plusieurs conférences et lu bien des textes là-dessus; il me reste pourtant des questions auxquelles je n'ai pas encore trouvé de réponse. Alors, que faire???  Je vais essayer de démêler tout ça avec vous... (Photo : Pixabay) Que contiennent les engrais?  Je crois que, le mieux, c'est de commencer par la base! Regardons donc la formulation. Vous avez sans doute remarqué qu'il y a toujours trois chiffres sur les emballages de fertilisants; 10-15-10, par exemple, ou 20-20-20. Ces chiffres représentent la teneure des trois principaux éléments que contiennent les engrais, soit, dans l'ordre, l' azot